samedi 31 décembre 2016

La trilogie de braises et de ronces, tome 1 : La fille de braises et de ronces

Le destin l'a choisie, elle est l'Élue, qu'elle le veuille ou non.

   Princesse d'Orovalle, Elisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée...
   Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commence alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée.
   Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour.
   Il lui faudra puiser en elle le courage nécessaire à sa survie et à celle de son peuple. Accepter enfin d'être l'Élue de son propre destin...




Ces mots m'ouvrent les yeux : je comprends pourquoi Homère a accepté sa blessure. Pourquoi il vaut mieux, beaucoup mieux, mourir en accomplissant son Acte de Bravoure plutôt que de ne rien accomplir du tout. Homère et Damián n'ont pas récolté les fruits de leur héroïsme, ce sont leurs descendants qui en ont bénéficié. Et c'est ce qui risque de m'arriver, à moi aussi. Mais cela n'a pas d'importance, en définitive, car la Pierre Sacrée dépasse ma petite personne.

Extrait en page 186.
La trilogie de braises et de ronces est une série qui me faisait envie depuis déjà un bon moment. Les commentaires étaient plus que positifs, et plusieurs semblaient avoir eu un coup de coeur pour ce premier tome, donc c'est avec beaucoup d'enthousiasme que je me suis lancé dans cette nouvelle trilogie.

J'ai été entraînée dans une histoire plutôt intéressante en générale. J'ai particulièrement apprécié l'aspect politique de l'histoire. Ça ajoute une dimension intéressante puisqu'on ne sait jamais à quel camp appartiennent les personnages. Cela ajoute aussi du suspens, puisqu'on ne sait jamais ce qui se passera entre les différents camps, et les répercussions qu'auront les décisions des différents personnages au pouvoir.

Du côté des personnages, je les ai trouvé plutôt intéressants, particulièrement le personnage principal. Élisa est une jeune femme avec plusieurs kilos en trop, et qui aime beaucoup la nourriture. J'ai trouvé intéressant d'attribué ce physique à un personnage principal féminin fort, puisqu'elles sont normalement représentées par de jeunes femmes sveltes avec des courbes avantageuses. Toutefois, ce que je n'ai pas aimé est l'attention qui a été porté sur cette apparence physique, ainsi que sur la transformation d'Élisa. J'ai bien aimé la transformation physique associée à la transformation psychologique, mais j'ai trouvé que l'apparence physique de la princesse prenait trop de place dans l'histoire, alors qu'il s'agissait seulement d'un détail mineur.

En ce qui concerne les autres personnages, je les ai trouvé plutôt intéressants, certains attachants, mais tous très peu développés. Il ne sortait pas vraiment de l'ordinaire, ni même de la masse, et suivait une piste psychologique bien établie. Leurs actions étaient prévisibles, ce qui retirait beaucoup à l'histoire.

En somme, bien qu'il 'agissait d'une histoire intéressante et que ma lecture fut agréable, ce n'est malheureusement pas un livre qui restera gravé dans ma mémoire, et il s'agit d'un bon premier tome, mais sans plus.

3 commentaires:

  1. Je souhaite lire tous les livres de la Collection R donc il va s'en dire que cette trilogie va y passer mais je ne sais pas quand, je ne l'ai même pas dans ma PAL XD

    RépondreSupprimer
  2. Cette trilogie m'intrigue assez malgré que ce premier tome ne t'a pas plus marqué que cela :)

    RépondreSupprimer
  3. Cette trilogie fut un véritable coup de cœur, pour ma part. :)

    RépondreSupprimer