lundi 14 mars 2016

Magonia, tome 1



Magonia, book 1
Maria Dahvana Headley

Éditions Harper Collins
309 Pages



Nobody enjoys birthdays. Everyone in the house is nervous. Even the plants look nervous. We have one that curls up. It isn't allowed to share a room with me, but sometimes I visit it and touch its leaves and it cringes. It's curled up now into a tight little ball of Leaves Me the Hell Alone. 
Get it?
Leaves? (Oh, haha. Oh very haha.)




RÉSUMÉ

Aza Ray is drowning in thin air.
Since she was a baby, Aza has suffered from a mysterious lung disease that makes it ever harder for her to breathe, to speak - to live.
All the doctors can do is give her drugs and hope they keep her alive. So when Aza catches a glimpse of a ship in the sky, her family chalks it up to a cruel side effect of the medication. But Aza doesn't think this is a hallucination. She can hear someone on the ship calling her name.
Only her best friend, Jason, listens. Jason, who's always been there. Jason, for whom she might have more-than-friendly feelings. But before Aza can consider that thrilling idea, something goes terribly wrong. The sickness catches up with her. 
Aza is lost to our world.
And found by another
-
Magonia.
-
Above the clouds, in a land of trading ships, Aza is not the weak and dying thing she was. In Magonia, she can breathe for the first time. Better, she has immense power. And she can use it to change the world.
As she navigates her new life, Aza discovers that was is coming. Magonia and Earth are on the cusp of a reckoning. In Aza's hands lies the whole of humanity - including the boy who loves her. Where do her loyalties lie?

AVIS

Magonia est l'un de ces livres que j'ai décidé de lire en grande partie à cause de tous les commentaires positifs que j'ai pu lire à son sujet. De plus, lorsque j'ai vu cette magnifique couverture sur les étagères de ma médiathèque, je ne pouvais tout simplement pas m'empêcher de l'emprunter.

J'ai toutefois commencé cette lecture en laissant de côté toutes mes attentes face à celle-ci, de manière à ne pas être déçue. Cela ne m'a malheureusement pas épargné une certaine déception, au final. Dès les premières pages, j'ai compris que je n’adhérerais pas au style d'écriture de l'auteure. Celle-ci me semblait s'être donné une totale liberté dans son écriture, passant du coq à l'âne tout au long du livre, ce qui m'a un peu déplu. 

L'histoire était assez originale, avec cette idée de bateaux qui naviguent dans le ciel, de société des airs organisée avec des animaux, autant marins que terrestres, qui se retrouvent alors à voler d'une quelconque façon. Elle était peut-être même un peu trop originale pour moi. J'ai eu un peu de difficulté à entrer dans celle-ci, puisque j'arrivais difficilement à tout mettre en place, à imaginer les personnages et les lieux, ainsi que les actions en elles-mêmes. Puis, comme mentionné plus haut, l'auteure semblait se promener dans l'histoire comme elle l'entendait. Parfois, je ne voyais pas réellement le lien entre deux chapitres et à certains moments la chronologie des événements faisant défaut, puisqu'on suivait alors deux personnages distincts. Bref, j'ai trouvé ce livre très difficile à suivre, et ne pas tout comprendre facilement m'a fait décrocher à certains moments.

Pour ce qui est des personnages, il s'agit un peu de la même chose. Le personnage principal, Aza, passe aussi du coq à l'âne dans ses pensées, et il m'arrivait de perdre le fil de ma lecture. J'ai préféré son meilleur ami, Jason, qui malgré ses goûts étranges et sa façon de parler particulière, me semblait un peu plus clair dans le fil de ses pensées, et donc son histoire était plus claire en générale.

Ce qui m'étonne, avec cette lecture, c'est que je suis normalement plutôt intéressée par les livres qui sortent de l'ordinaire et qui ont un imaginaire bien à eux, ce que ce livre possède certainement, mais dans ce cas-ci je n'ai pas du tout adhéré. Il s'agit d'une histoire extrêmement complexe avec un niveau d'écriture plus libre que ce que j'ai eu la chance de lire auparavant, alors si jamais je décide de lire la suite (puisqu'il y a bien une suite, ce que je ne savais aucunement lorsque je l'ai commencé), je le lirai en français. De cette façon, je pourrai complètement m'immerger dans l'histoire, et de cette façon, peut-être, je n'aurai pas l'impression que l'histoire s'envole de tous les côtés.


Extrait en page 9.

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce livre, mais la page couverture m'attire. Mais à la vu de ce que tu dis, ca me fait un peu trop penser à une histoire que j'écris, alors je vais passer mon tour ^^

    RépondreSupprimer
  2. Dommage qu'il ne t'ai pas plu plus que cela :/

    RépondreSupprimer
  3. La couverture est sublime ! Mais vu ton avis, je ne suis pas tentée - surtout qu'il est en VO ^^ !

    RépondreSupprimer
  4. La couverture est sublime! Mais ton avis me refroidi un peu à le lire. Je vais le noter pareil :)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas mais il ne me tente pas :/

    RépondreSupprimer